Home / Les dernières actualités / Belgique : le marabout marocain guérissait à coups de viols

Belgique : le marabout marocain guérissait à coups de viols

Leutnant
Démocratie Participative
12 février 2019

Les voies d’allah sont pénétrables.

RTL.be :

En 2015, Mohamed O., considéré comme un « guérisseur-marabout » est condamné en son absence à 6 ans de prison pour des faits de viols et d’attentats à la pudeur concernant une jeune fille, de viol pour une deuxième victime et également pour des actes de violence vis-à-vis de son ex-épouse.

Alors que – durant l’enquête – l’homme a respecté ses conditions de libération pendant 9 mois, il a fini par disparaître en partant au Maroc, son premier procès a donc eu lieu sans lui.

Il revient en Belgique lors du premier semestre 2017… et il est arrêté en novembre 2018 car il tente naïvement de s’inscrire à la commune. Au niveau judiciaire, Mohamed O., conseillé par son avocat Benjamin Bluard, demande un « retour sur opposition » afin d’être rejugé. Le procès a lieu actuellement.

Les faits jugés une deuxième fois sont particulièrement graves. En avril 2010, C. A., une jeune fille de 26 ans déclare aux enquêteurs qu’elle a consulté un guérisseur durant cinq ans car elle souffrait de problèmes psychologiques.

Selon la victime, le marabout a – au fil du temps – réalisé sur elle des attouchements avant de la violer à de nombreuses reprises. Elle affirme avoir dû avorter suite à des viols subis.

Le prévenu l’aurait également frappé en lui donnant des gifles et des coups de poing, en lui tirant les cheveux ou en l’étranglant au moyen d’un câble électrique placé autour du cou ou encore en la menaçant à l’aide d’un couteau. Elle a également été séquestrée durant plusieurs jours dans la cave d’un immeuble à Anderlecht d’où elle a réussi à s’enfuir.

Les parents ont confirmés l’emprise que Mohamed O. avait sur la jeune fille. La femme du prévenu a également déposé plainte pour des faits de violence et une deuxième jeune fille affirme avoir été violé par le marabout. RTL info a contacté son avocat Benjamin Bluard qui a réagi: « Je n’ai pas l’intention de faire le procès dans la presse. Je précise cependant que mon client conteste l’ensemble des faits. Nous avons la conviction qu’il s’agit d’un complot familial, ce que nous allons démontrer »

Le marabout a bénéficié d’une libération conditionnelle il y a deux semaines. Il est désormais porteur d’un bracelet électronique.

Subhanallah !