Home / France / Bonne nouvelle : 77% des Français soutiennent toujours le principe d’une révolution populiste par les Gilets Jaunes

Bonne nouvelle : 77% des Français soutiennent toujours le principe d’une révolution populiste par les Gilets Jaunes

Captain Harlock
Démocratie Participative
07 février 2019

On est entré dans le troisième mois du mouvement et il reste solide, très solide.

Huffington Post :

Semaine après semaine, le soutien de l’opinion publique au mouvement des gilets jaunes se maintient. Quand il ne se renforce pas. Près de trois mois après le début de la mobilisation et alors que se profile l’acte XIII, on compte toujours 64% des Français pour soutenir le mouvement, selon le baromètre mensuel YouGov pour Le HuffPost et CNews réalisé entre mercredi 30 et jeudi 31 janvier. Par rapport à la vague précédente (réalisée entre le 4 et le 7 janvier), ce taux augmente de deux points et ce alors que la cote de popularité du président de la République reste stable et que le grand débat national bat son plein.

Même petit rebond pour la perception du mouvement aux yeux des Français. Ils sont désormais 77% à trouver la mobilisation « justifiée » contre 74% au mois de janvier. A l’inverse, tout juste 20% des personnes interrogées estiment la fronde « injustifiée. » Dans le détail, le soutien a beau baisser du côté de la droite (-2%) et de la gauche (-3%) -et grimper chez les centristes (+2%)-, les seuls Français à se dire majoritairement défavorables à cette fronde sont sans surprise les sympathisants LREM. Le taux de soutien au mouvement monte toutefois de 21 à 23% en un mois chez les partisans d’Emmanuel Macron.

Le soutien reste massif. Les trois quarts de la population.

Je ne vais pas mentir : j’ai trouvé le mois de janvier merdique. Sauf l’épisode du boxeur Dettinger dont le sort se jouera dans quelques jours.

La mobilisation est bonne, autour de 300 – 350,000 personnes chaque samedi mais c’est le ton que je trouve chiant depuis trois semaines.

En fait, les demi-ralliements de Drouet, Nicole et ce Rodriguez aux bassines de la pire crasse gauchiste ont contribué à plomber l’ambiance.

En plus de cette horrible rouquine de Levavasseur.

Il faut être honnête, les juifs ont quand même réussi à nous empoisonner en mettant en avant ces gens-là.

Mais sur la masse dont il est question – des centaines de milliers – ces gens ne représentent pas grand chose.

De toute façon, les gens n’ont retenu que l’histoire d’oeil de Rodriguez et blâmer le gouvernement juif pour ça. Le seul truc utile en fait.

Et puis Drouet, qui s’était laissé approcher dans un premier temps par la crasse mélenchoniste, l’a rejeté.

Maintenant, Mélenchon explique partout qu’il faut à tout prix éviter que Drouet ne devienne président de la république.

Lol.

La plupart de ces « leaders » ne sont que des gens cooptés par les médias juifs pour essayer de prendre le contrôle du mouvement. Mais le mouvement est beaucoup trop large et trop décentralisé pour disparaître à cause de ces gens.

La rouquine Levavasseur n’est arrivée à rien en dépit du soutien de l’immonde Bernard Tapie.

En janvier, les vieilles lunes marxistes ont été reprises ici et là par certains ahuris mais, globalement, ça ne mord pas.

Et puis surtout, Macron nous offre la meilleure aide possible.

Même si les gens voulaient soudainement arrêter, ils ne peuvent pas. Parce qu’il est là, à s’enfoncer.

Le type joue maintenant les vendeurs de lessive de supermarché hard discount.

Si vous ne l’avez pas vu avec ses nègres, il faut que vous corrigiez ça tout de suite.

Ce truc est extraordinaire.

Il ronronne avec ses nègres, je n’ai jamais ça.  Probablement parce qu’ils sont idiots et bienveillants à l’égard du sorcier blanc qui fait pleuvoir les sous.

C’est pour ça que Macron est le seul Blanc qui est plus en sécurité en banlieue qu’à la campagne.

Ce supplice est censé durer encore deux mois.

Et après trois mois de ce cirque, les gens se diront, « mais de quoi ils ont parlé déjà ? »

Ils auront tout oublié tandis que les Gilets Jaune seront toujours là, en plein printemps, chauffés à blanc.

Je vous assure que le printemps chauffe les gens à blanc. Surtout que ce sera l’occasion de sortir pour reluquer les gonzesses.

Et puis, malgré tout, il y a quand même le populisme sous-jacent qui inquiète ces juifs.

Et ça ne plaît vraiment pas en haut lieu.

Pour l’Acte XIII, il nous faudrait du sport.

Des trucs racistes, spectaculaires.

Des clashs.

Quelque chose comme ça.

 

 

Commenter sur /dempart