Home / Dégénérescence / Grande-Bretagne : l’état policier traveloïste enfin mis en place après l’arrestation d’une mère qui refusait d’appeler un homme une femme

Grande-Bretagne : l’état policier traveloïste enfin mis en place après l’arrestation d’une mère qui refusait d’appeler un homme une femme

Leutnant
Démocratie Participative
11 février 2019

Si vous voyez un homme, vous serez rééduqué 

L’utopie analo-communiste a franchi un nouveau pas grâce au Royaume-Uni.

The Daily Mail :

Une mère a été interpellée devant ses enfants et placée en garde-à-vue pendant sept heures pour avoir qualifié d’homme une femme transgenre.

Les trois policiers ont arrêté Kate Scottow à son domicile avant de l’amener au commissariat au sujet d’une dispute avec un activiste sur Twitter au sujet d’un changement de nom.

La femme de 38 ans, de Hitchin, dans le Hertfordshire, a été prise en photo, son ADN prélevé ainsi que ses empreintes digitales et est toujours l’objet d’une enquête.

Plus de deux mois après son arrestation le 1er décembre, elle n’a toujours pas récupéré son téléphone portable ou son PC, ce qui nuit à ses études en psychologie criminelle.

Ecrivant sur le forum Mumsnet, Madame Scottow – qui a également reçu une injonction du parquet lui interdisant de faire référence à son accusateur en tant qu’homme – affirme : « J’ai été arrêté à mon domicile par trois policiers, avec ma fille autiste de 10 ans et mon nourrisson de 20 mois. »

« J’ai été placé en détention pendant sept heures dans une cellule sans produits hygiéniques (dont j’avais précisé avoir besoin) avant d’être interrogée puis relâchée tout en étant placée sous investigation… J’ai été arrêtée pour harcèlement et communications malveillantes parce que j’ai interpellé quelqu’un en identifiant mal son genre sur Twitter. »

Confirmant l’interpellation, la police de Herfordshire a déclaré : « Nous prenons tous les rapports de communications malveillantes au sérieux. »

L’affaire est la dernière d’une série qui a vu la police être accusée d’avoir la main lourde avec des gens qui débattent des questions de genre sur internet.

Le scénariste de sitcom Graham Linehan a reçu un avertissement verbal pour harcèlement par la police du West Yorkshire après qu’un activiste transgenre, Stephanie Hayden, l’a dénoncé pour avoir fait référence à elle par ses anciens nom et prénom sur Twitter.

Ce sont les plaintes de Mademoiselle Hayden qui ont mené à l’arrestation et la mise en demeure de Madame Scottow.

Les priorités de la police politique homo-sidaïque britannique.

En même temps, c’est logique.

Il n’y a plus qu’un espoir pour le Royaume-Uni : le Comte Dankula.

Commentez l’article sur /dempart