Home / Décryptage / La presse juive présente à la plèbe de gauche son nouveau messie : le levantin Glucksmann

La presse juive présente à la plèbe de gauche son nouveau messie : le levantin Glucksmann

Captain Harlock
Démocratie Participative
06 février 2019

Nous avons déjà eu l’occasion de parler de la dernière manoeuvre juive pour maintenir l’intégralité de la gauche sous la direction du kahal.

A la tête de cette opération, la boursouflure judéo-médiatique Raphaël Glucksmann qui, tel un Trotski avec l’aide de la banque new-yorkaise, devient subitement une « figure révolutionnaire » sortie de la manche du grand rabbinat.

Les choses se confirment.

Le journal « Les Inrockuptibles », propriété du banquier juif socialiste Pigasse, affiche ce youpin gaffeur en une.

Avec toute l’humilité juive habituelle, on y proclame « un nouveau leader » ou, en cas d’échec, une comète.

Rien de moins.

C’est probablement par charité que Les Inrocks ont dissimulé la marque du manteau Canada Goose à 800 euros du leader prolétarien Glucksmann.

Pour que le juif Glucksmann soit un leader, il lui faudrait en premier lieu des masses de goyim sidérés à diriger. Il va sans dire qu’une telle chose n’existe pas.

On ne peut décemment considérer quelques centaines de sodomites, de lesbiennes, de juifs, de paumés de la bourgeoisie de gauche et une poignée de camés du show-business comme l’avant-garde du peuple.

En réalité, la tâche de cet hébreu consiste à produire le ciment cosmopolite à même de maintenir la gauche sous l’emprise de l’oligarchie juive qui contrôle la France.

Les Inrocks :

Soudain, sous les crépitements des flashs, Glucksmann sort à leur rencontre flanqué de ses deux lieutenants : l’économiste Thomas Porcher et l’écologiste Claire Nouvian. L’essayiste ôte la capuche de sa parka et s’empare d’un mégaphone pour rassurer les déçus du soir : “J’ai un rêve ! Celui de rassembler les mouvements afin de proposer une seule offre politique à gauche. Nous ne voulons pas du duel mortifère entre libéraux et nationalistes ! On ne lâchera rien, c’est promis.”

Les juifs ne manquent rien de ce qui se passe en Italie où les populistes de différentes tendances ont formé un pacte de gouvernement rassemblant les deux tiers de l’électorat.

C’est-à-dire l’alliance de la gauche et de la droite populistes.

Comme moi, vous avez vu que dans la rue une part non négligeable du peuple n’entend plus rien aux querelles rabbiniques entre les différents partis juifs. Et les Gilets Jaunes ont considérablement contribué à rendre inopérant l’isolement politico-médiatique du populisme.

Le Parti Socialiste, parti juif par excellence, a pour ainsi dire disparu.  Il en va de même de cet autre parti juif qu’est le Parti Communiste. Les écolo-marxistes se sont évaporés après avoir désigné à leur tête les deux bovidés Duflot et Emmanuelle Cosse.

Les sondages donnent le total de la gauche (PS, PC, Verts, France Insoumise) à 24%.

Yahoo :

Les mouvements incarnés par Marine Le Pen et Emmanuel Macron distanceraient, et d’assez loin, la liste des Républicains (12%), celles de La France Insoumise (8%) et d’Europe Écologie-Les Verts (8%), si le scrutin avait lieu dimanche.

Viennent ensuite les listes Debout la France (7%), du Parti socialiste (6%), de Génération.s (4%), de l’UDI (3%) et du Parti communiste (2%). Ils sont 6% à choisir « une autre liste », en sachant qu’aucune liste « gilets jaunes » n’a été testée par l’institut OpinionWay. Les listes Lutte ouvrière, Les Patriotes et Union populaire républicaine sont aux alentours de 1%.

Glucksmann est donc censé organiser le rassemblement du PS, du PC, des Verts, soit plus ou moins 16% du total.

L’idée n’est pas de faire gagner « la gauche » mais de neutraliser toute dynamique populiste en constituant un glacis pro-système assez large pour empêcher la gauche populiste de devenir le mouvement le plus puissant.

Cette manoeuvre n’a pas grande chance d’aboutir.

Au reste, Mélenchon a récemment donné tous les gages de soumission au régime juif.

Il ne devrait pas poser trop de problèmes.