Home / Les dernières actualités / Le leader de la Démocratie Vénézuélienne, l’admiré Nicolas Maduro, fait arrêter deux journo-terroristes à la solde de l’émission juive de Yann Barthès

Le leader de la Démocratie Vénézuélienne, l’admiré Nicolas Maduro, fait arrêter deux journo-terroristes à la solde de l’émission juive de Yann Barthès

Captain Harlock
Démocratie Participative
30 janvier 2019

Le régime libre du Venezuela nous donne des éléments convaincants pour déterminer qui avait raison ou tort dans cette affaire.

Le Figaro :

Pierre Caillet et Baptiste des Monstiers, reporters de l’émission animée par Yann Barthès sur TMC, ont été arrêtés à Caracas mardi alors qu’ils filmaient le palais présidentiel. Depuis, le contact a été perdu, s’alarme le Syndicat national des travailleurs de la presse.

Deux journalistes français de l’émission Quotidien de TMC ont été arrêtés mardi par les autorités vénézuéliennes près du palais présidentiel de Miraflores à Caracas, selon des sources diplomatiques. Pierre Caillet et Baptiste des Monstiers, reporters de l’émission du journaliste et animateur Yann Barthès sur la chaîne française TMC (Télé Monté-Carlo), filmaient le bâtiment quand ils ont été interpellés, ont précisé ces sources.

«Deux journalistes français et leur producteur dans le pays, Rolando Rodriguez, sont détenus au palais de Miraflores depuis la mi-journée» mardi, alors qu’ils couvraient un rassemblement de soutien au président Nicolas Maduro, a dénoncé également le Syndicat national des travailleurs de la presse (SNTP). «Depuis le contact a été perdu avec eux», a ajouté le SNTP, principal syndicat de journalistes au Venezuela.

Le président Nicolas Maduro ne tolère pas plus que nous ces terroristes à la solde de la presse juive parisienne.

Mais lui a les moyens de faire respecter l’ordre et la démocratie là où nous sommes contraints à la clandestinité face à la tyrannie juive.

Je ne connais personne – je dis bien personne – qui resterait insensible face à un président qui fait arrêter des plumitifs à la solde des juifs.

Et surtout s’il s’agit de la clique de Barthès.

Merci.