Home / Décryptage / (((Total War : Venezuela Edition)))

(((Total War : Venezuela Edition)))

Captain Harlock
Démocratie Participative
01 février 2019

Vous savez ce que c’est que de voir passer à la télévision la publicité pour la 19ème saison de Joséphine Ange Gardien. Vous vous dites, « encore cette sale naine avec ses doigts en forme de saucisses apéro ? Je lui éclaterais bien avec un marteau ».

Et bien c’est ce que nous nous tapons avec le Venezuela.

Après l’Afghanistan, l’Irak, la Libye, la Syrie, le Yémen, etc..

Le énième épisode d’une série merdique dont les juifs nous gavent depuis un siècle, très exactement.

Bolton, le belliciste pro-juif qui sert de conseiller à Trump, a resservi le même vieux film à tout le monde.

« Je souhaite à Nicolas Maduro et à ses proches conseillers une longue et tranquille retraite sur une plage quelque part très loin du Venezuela. Ils devraient saisir l’opportunité qu’est l’amnestie offerte par le Président Guaido et aller de l’avant. Le plus tôt sera le mieux. »

Le bétail goy d’Europe a été convoqué pour apprendre pour quel camp il était.

Parce qu’effectivement, vous avez choisi un camp. L’Union Européenne a décidé de nommer le nouveau président de ce pays.

Apparemment, l’UE est capable de dire qui est légitimement élu dans un pays du tiers-monde d’Amérique Latine.

Quand les gens font observer que l’UE est – littéralement – dirigée par 28 types dont personne ne sait rien sauf qu’ils sont présidés par un ivrogne, ces mêmes types réagissent en disant quelque chose du genre, « les droits de l’homme, vos gueules ».

Je ne me rappelle pas que ce parlement européen ait jamais reçu aucun mandat de ce truc qu’ils appellent « les électeurs » pour désigner des chefs d’état dans des bleds d’Amérique du Sud.

J’y ai repensé, mais je ne m’en rappelle pas.

J’en conclus donc que ces « électeurs » ne sont pas ceux qui déterminent le fonctionnement de ce « parlement ».

 

Et le pire, c’est que personne d’entre nous ne gagnera rien, absolument rien dans cette affaire. Matériellement j’entends.

Pas même un voyage gratuit pour une plage avec des cocotiers et des putes marrons.

Imaginez-vous le niveau d’absolue sénilité des vieux machins qui tiennent ce truc soviétique qu’est l’Union Européenne.

Si je devais vendre un changement de régime dans une de ces républiques sud-américaines, je dirais tout simplement que les pépitas de ce bled sont ignoblement persécutées par un horrible gouvernement qui veut les empêcher à tout prix de coucher avec des Blancs et qu’elles attendent en bikinis leur libération par qui voudra bien les aider.

C’est ce que je ferais. Radios et télés noyées sous un flot de putes en strings sur une plage disant, »señor, au secours ! » en gros plan. Avec de la musique locale en fond sonore et des tirs de kalachnikov.

De toute façon, y’a que deux écoles. Ceux qui ont pris espagnol en LV2 ou ceux qui ont pris allemand.

Mais non.

A la place, on nous fout sous le nez 500 vieux machins en train d’appuyer sur des boutons avec le mot « démocratie » qui clignote derrière. Comme si c’était censé exciter les mâles 19-55.

Pfff…

C’est vous dire l’univers mental de ces fonctionnaires communistes septuagénaires qui tiennent tout cette boutique. Fonctionnaires au féminin, j’entends.

Donc, pour en revenir à mon point de départ, la seule raison qui pourrait être un tant soit peu crédible pour envahir ce pays et tuer tout le monde n’est jamais évoquée, même vaguement.

Quand je vous dis que ces sales juifs sont des radins, ce n’est pas une image.

Alors, maintenant que vous avez choisi un camp, voici votre président des droits de l’homme vénézuélien.

Juan Guaido dont vous avez appris l’existence il y a environ 6 jours.

Vous avez remarqué ?

C’est un sosie de ce mulâtre d’Obama.

Comme ce coup d’état est d’abord et avant tout un coup d’état judéo-yankee, il faut que le candidat des juifs puisse vaguement générer un stimulus dans le cerveau des centaines de millions de goyim américains.

Qu’ils se disent inconsciemment, « il faut soutenir le héros de la démocratie, l’Obama vénézuélien ».

Je pense qu’à ce stade, vous avez compris que démocratie juive et mulâtrisation de l’humanité ne sont qu’une seule et même chose, aussi, plus aucun héros des droits de l’homme, au 21ème siècle, ne pourra être autre chose qu’un machin avec un nez de nègre particulièrement obscène.

Une pyramide nasale, si vous voulez.

Maintenant que tout est réglé, il n’y a plus qu’à activer le plan.

Ce sale mulâtre se victimise d’ailleurs comme une pédale. Dernier numéro en date, s’afficher avec sa pute et sa gamine pour jouer les juifs sur le point d’être déporté à Auschwitz.

Regardez-moi le micro de CNN, juste sous son nez.

Bref, le plan progresse bien.

C’est-à-dire que les juifs sont bien positionnés.

Je suppose qu’après l’échec en Syrie, les juifs veulent reprendre la main et démontrer qu’une bonne intervention démocratique fonctionne toujours, contrairement à ce que tous leurs ennemis pensent et disent.

Ils veulent aussi détruire les bases dont le Hezbollah dispose dans ce pays.

Et ce Guaido est vraiment le laquais des juifs.

Tout y est.

The Times of Israel :

Le leader de l’opposition vénézuélienne Juan Guaido a remercié le Premier ministre Benjamin Netanyahu dimanche soir d’avoir reconnu son gouvernement plus tôt dans la journée, tout en semblant comparer sa lutte politique avec la fin de la Shoah.

« Il y a soixante-quatorze ans, le camp de concentration d’Auschwitz a été libéré, et aujourd’hui, tout comme notre pays se bat pour sa liberté, nous remercions le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu pour sa reconnaissance et son soutien », a déclaré Guaido sur Twitter.

C’est assez logique que ce mulâtre parle d’Auschwitz.

Guaido veut effectivement donner la liberté totale d’action aux juifs au Venezuela afin de le piller. Il faut donc les libérer, shabbat goyim inclus.

La Colombie et le Brésil, qui ont 3 millions de ces pépitos vénézuéliens sur leur sol, ont activé leurs troupes.

Les Américains envoient des officiers supérieurs à la frontières vénézuélienne.

Et non loin de là, au Venezuela, des opposants défilent dans les rues.

Bref, c’est la Syrie en 2011.

Il est très probable que des conseillers militaires soient déjà occupés à recruter des « héros de la démocratie » parmi ces gens, moyennant drogue, dollars et armes.

C’est ce que prévoit la doctrine US en matière de révolution colorée.

C’est le globalisme en marche. Le même que nous affrontons chez nous.

Parce que vu l’étendue de la mobilisation de l’Occident juif, cette affaire ne va rester de l’ordre de l’échange sur Twitter. Une guérilla est en train d’être montée.

Ce que Maduro évoque d’ailleurs dans sa dernière prise de parole.

Hélas pour Maduro, comparer la situation actuelle avec le Vietnam est très exagéré.

Il n’a aucun état frontalier qui puisse lui servir de base arrière ou de soutien. Il est totalement encerclé. Et contrairement à la Syrie, les Russes sont beaucoup trop loin pour lui envoyer un soutien militaire réellement efficace.

En outre, pour les Russes, le Venezuela ne représente pas une menace pour sa sécurité. Poutine se contentera de fournir du renseignement et un soutien diplomatique. Même les livraisons d’armes devront probablement être payées en cash.

Maduro a beaucoup trop traîné. Il a laissé ses opposants s’organiser et cette marionnette des juifs de Guaido devenir le label de la révolution hébraïque dans ce pays.

Il aurait dû le faire exécuter dans les 24 heures et avec lui, tous ceux qui ont été en contact avec lui ces 3 derniers mois.

En pareil cas il faut frapper brutalement, vite et par surprise, de manière ciblée. Que Maduro n’ait pas eu une liste prête d’opposants à arrêter et liquider indique que son gouvernement est désorganisé, corrompu et dépourvu de révolutionnaires expérimentés.

Il a probablement perdu des régions entières à cause des lubies marxistes de Chavez.

Son gouvernement a été pris par surprise, c’est indéniable.

Maduro doit donc maintenant avoir du cash en poche pour préparer la guerre. Il vend l’or du pays aux Emirats Arabes Unis avec l’aide des Russes.

Et quand vous avez besoin de cash en urgence comme ça, c’est pour payer vos soldats et les armer.

Il doit échanger 29 tonnes d’or contre des euros.

Avec face à lui les USA, le Brésil, la Colombie, un nombre illimité de pépitos payés en dollars et Israël face à lui, je dois dire qu’il est mal, très mal engagé.

Le réel avantage de Maduro réside dans l’énorme expérience acquise par le Hezbollah, les Gardiens de la Révolution iraniens et les Russes en Syrie. Son armée doit déjà recevoir des instructions très précises sur la façon dont opèrent la CIA dans ce type de conflit.

Rien que de voir tous ces youpins devenir plus frénétiques à l’idée de dévorer un nouvel état, j’ai la nausée.