Home / Les dernières actualités / Un des principaux généraux iraniens avertit qu’un maximum de juifs seront éradiqués s’ils continuent à pousser le monde à la guerre au Moyen Orient

Un des principaux généraux iraniens avertit qu’un maximum de juifs seront éradiqués s’ils continuent à pousser le monde à la guerre au Moyen Orient

Captain Harlock
Démocratie Participative
03 février 2019

Les Perses n’ont plus l’air de vouloir tolérer les différentes tentatives juives pour plonger le Moyen-Orient dans une guerre générale.

En fait, plus personne ne peut supporter ces gens.

The Times of Israel :

Un puissant général iranien a fait savoir jeudi que son pays avait développé une « capacité stratégique » pour détruire Israël.

« Nous prévenons [les sionistes] que si une nouvelle guerre éclatait, elle se terminera par leur destruction, » a déclaré le général Hossein Salami, le commandant adjoint des Gardiens de la révolution, lors d’une conférence dans la ville iranienne de Mechhed, d’après l’agence de presse Tasnim liée au régime.

L’agence a ensuite paraphrasé Salami : « l’Iran a averti le régime sioniste de ne pas jouer avec le feu, car nous les détruirons avant que les Etats-Unis ne puissent les aider. »

Il a assuré qu’une nouvelle guerre « se terminera par la défaite d’Israël en trois jours, et d’une façon telle qu’il ne trouvera pas assez de tombes pour enterrer tous ses morts ».

Les Iraniens font ici mention de leur nouveau missile de croisière, le Hoveizeh.

Les juifs n’ont pas la capacité d’intercepter ce nouveau missile. Ni les USA.

Ce missile est conçu pour évoluer sous les radars à très basse altitude.

Les juifs ont également de tels missiles mais sauf confrontation nucléaire, la profondeur stratégique et la taille de l’Iran offrent un avantage certain aux Perses. Ils ont désormais la capacité de frapper la colonie juive de Palestine si elle se montre trop agressive en Syrie ou au Liban.

Jusqu’à présent, les juifs pouvaient menacer qui ils voulaient grâce à l’arsenal constitué avec les énormes volumes d’argent prélevés sur les contribuables américains ou les transferts de technologie qu’ils soutirent à l’armée américaine.

Ils pouvaient infiltrer et armer autant de djihadistes qu’ils le voulaient dans les pays de la région sans craindre de représailles sérieuses.

Maintenant, les juifs doivent s’attendre à saigner si d’aventure l’idée d’une agression leur venait à l’esprit.